Nous suivre  |

Stop au racket d’État

22 Sep 2016  ●  ,
L'argent que les artisans versent aux fonds de soutien à la promotion de leur activité et à la formation continue est partiellement détourné par le gouvernement. Une situation contre laquelle s'élève l'UPA.

Vous les connaissez au moins de nom : FNPCA, FAFCEA… Derrière ces sigles, on retrouve le Fonds national de Promotion et de Communication de l’Artisanat (FNPCA) et le Fonds d’Assurance Formation des Chefs d’Entreprise de l’Artisanat (FAFCEA). Ces deux organismes ont des fonctions bien distinctes, promouvoir l’artisanat pour le premier, assurer la formation continue des artisans et de leurs conjoints pour le second. Des actions utiles, bien entendu, auxquelles les artisans contribuent à bon escient.

Détournement

Mais saviez-vous que l’Etat, qui recueille cette manne, n’hésite pas à puiser dedans, tous les ans, pour financer son budget ? Ces prélèvements n’ont pas lieu d’être. Conscient de l’effort qui est demandé aux entreprises pour participer à ces fonds, l’UPA ne laissera pas cet argent être détourné de sa vocation première. Ces manœuvres sont scandaleuses, et s’apparentent à un véritable « racket d’État ». En votant pour l’UPA, votre voix servira à faire entendre notre message : « Que l’argent des artisans serve aux artisans » !