Nous suivre  |

Notre programme pour la mandature

Forts d’un bilan concret et de leurs engagements, les élus U2P mettront tout en œuvre pour renforcer l’offre de services de la CMA des Landes aux entreprises, développer un apprentissage de qualité, garantir un service public de proximité dans le cadre de la réforme territoriale et poursuivre une gestion rigoureuse et vertueuse de la Maison des Artisans Landais afin de limiter au maximum la taxe payée par les entreprises.

Vous trouverez ici quelques unes de nos propositions pour la prochaine mandature.

Renforcer notre politique de proximité auprès des artisans

En multipliant les occasions de rencontre entre artisans, leurs représentants, les services de la CMA et leurs partenaires

  • Entrepreneurs du territoire, vous recevrez des visites régulières d’artisans élus
  • Vous aurez notamment la possibilité de rencontrer vos collègues administrateurs à la Chambre dans le cadre de permanences organisées au siège et dans les antennes
  • Vous pourrez consulter, dans les antennes de la CMA, un réseau de partenaires conseil dans les problématiques qui concernent votre entreprise (RSI, URSAFF, congés payés, protection sociale…)
  • Nous développerons la délocalisation dans les territoires des réunions thématiques et formations organisées par la Chambre des Métiers

Accompagner le développement des entreprises artisanales

En insistant sur l’information, la formation à la gestion de la qualité, des outils numériques et des ressources humaines et la promotion des savoir-faire artisanaux

  • Vous recevrez une lettre d’information électronique pour vous informer en temps réel des changements qui peuvent impacter la gestion de votre entreprise
  • Votre accès aux aides à l’investissement sera facilité par nos services
  • Pour maintenir vos connaissances, développer vos compétences et accéder à de nouveaux marchés, nous concrétiserons une offre de formation continue, durable, et adaptée à vos besoins

Améliorer l’aide aux entreprises pour prévenir les difficultés

En aidant les chefs d’entreprise à repérer plus tôt les signes avant-coureurs de problèmes, et en les mettant le plus rapidement possible en contact avec les interlocuteurs adéquats

  • Nous dynamiserons l’action du centre d’information et de prévention des difficultés des entreprises landaises (CIP), par une communication constante et un balisage du parcours de l’artisan par les services de la CMA
  • Nous créerons une cellule juridique composée d’artisans et d’experts, pour vous conseiller et vous éclairer dans les décisions stratégiques qui conditionnent l’avenir de votre entreprise (difficultés économiques, impayés, gestion des ressources humaines, relations avec les banques, changement de statut ou de régime fiscal…)

Perpétuer une gestion rigoureuse et vertueuse de la CMA des Landes

En généralisant un ensemble de bonnes pratiques et en dynamisant notre politique de recherche de nouveaux financements

  • Nous poursuivrons notre gestion de « bon père de famille » pour optimiser la contribution des entreprises au fonctionnement de la CMA
  • Nous travaillerons au développement des financements privés et du mécénat dans le budget de la CMA pour créer de nouveaux services

Développer les partenariats avec les interlocuteurs publics et privés

En systématisant la présence des élus de l’U2P auprès des instances locales, publiques, professionnelles et privées

  • Nous rencontrerons tous les ans, des élus locaux, des représentants d’associations d’artisans et de commerçants, et d’organisations professionnelles, pour créer un environnement favorable au développement des entreprises

Garder la maitrise de la formation pour maintenir la qualité de nos métiers

En privilégiant des formations de qualité, adaptées aux besoins des entreprises et à leur développement

  • Nous ferons de la nouvelle école des métiers le lieu privilégié de la formation initiale et continue dans les métiers de l’artisanat
  • Nous anticiperons les besoins en formation des métiers de demain

Défendre l’identité départementale de la CMA des Landes

En poursuivant les efforts de mutualisation au sein du réseau consulaire, sources d’économies et d’amélioration de service, et en refusant la fusion voulue par la CGPME et le MEDEF

Centre de préférences de confidentialité

    Google Analytics

    google